Info Gingembre

Info Gingembre

Le Gingembre (famille des zingibéracées)

 

Le gingembre est très largement connu comme légume et fut l'une des épices les plus recherchées au Moyen-Âge, raison pour laquelle les Européens désiraient tant découvrir la fameuse route des Indes. C'est Marco Polo qui le fit connaître à l'Europe à la fin du XIIIe siècle.

Les Tibétains prescrivaient le gingembre aux convalescents et les Japonais pratiquaient des massages à l'huile de gingembre dans le but d'atténuer les douleurs de la colonne vertébrale et des articulations. La médecine ayurvédique (médecine traditionnelle de l'Inde) utilisait le gingembre pour soulager l'arthrite.
Évidemment, la médecine traditionnelle chinoise continue d'utiliser le gingembre (il entre dans 60 % des composés) comme elle le fait depuis plus de 2500 ans, afin de soulager un grand nombre de maux, dont les ballonnements, la toux, les vomissements, la diarrhée, les rhumatismes et l'empoisonnement par les fruits de mer. C'est le rhizome de la plante qui est utilisé, frais ou déshydraté.

 

Constituants principaux:  

312 composés chimiques ayant  une activité connue ont été isolés de Zingiber officinale. Les constituants clés en sont les huiles essentielles (1-3%) :  zingerberène, sesquiphellandrène and beta-bisabolène, et les oléorésines (1-2.5%) gingerols et shogaols.

Amidon : jusqu'à 50%

Lipides: (6-8%) – acide gras libres (ac. palmitique, oleique, linoleique, caprylique, laurique, myristique, pentadecanoique, heptadecanoique, stearique, linolenique et arachidique); triglycerides, phosphatidic acid, lecithins

Oleo-résines: gingerol et homologues (environ 33%), shogaol et homologues (produits déhydrogénés des gingerols), zingerone (produits de dégradation des gingerols).

Huiles Volatiles: (1-3%) – complexes , surtout des hydrocarbones. Beta-bisabolène et zingerberène; d'autres sesquiterpènes comme le zingiberol, le zingiberenol et le curcumène.

Autres constituents: acides aminés ( Arginine, Ac. Aspartique, Cysteine, Glycine, Isoleucine, Leucine, Serine, Threonine, Valine), protéines (environ 9%), résines, vitamines (surtout ac. Nicotinique et vit A), mineraux. 

 

Efficacité

On pense, à la lumière de l'expérience, que le gingembre possède une efficacité « possible » pour les affections suivantes:

Douleur articulaires et musculaires :

Une expérience in vivo (SrivastasaKC et al) menée sur 56 patients humains soumis à la recherche, avait mis en évidence  un soulagement (plus ou moins important) de leurs symptômes d'arthrites, d'ostéoarthrite ou de douleurs musculaires. Ces personnes ont pris du gingembre pendant plusieurs mois sans ressentir d'effets secondaires. L'auteur suggérait qu'un des mécanismes d'action du gingembre étaient dus à l'inhibition de la synthèse des prostaglandines et des leukotriènes. En 91 Ozaki et al.  avait déjà mis en évidence, lors d'expériences sur des rats, l'effet anti-inflammatoire d'un extrait de gingembre, lediméthoxyphénylbutène. Une autre étude (Guh JH et al.) a démontré l'effet inhibiteur sur l'agrégation des plaquettes du Gingerol, un autre extrait du gingembre. L'étude démontrait que le Gingerol exerce son activité non pas par action sur le Facteur d'Agrégation Plaquettaire ni sur la thrombine, mais par une inhibition directe de la synthèse des thromboxanes B2 et des prostaglandines D2 à partir d'acide arachidonique.


Troubles digestifs et ulcères gastriques :

Le gingembre est très connu pour ses vertus apaisantes des nausées et troubles digestifs sourds. Le gingembre possède en effet une activité anti-émétique mise en évidence dans de nombreuses études (Phillips et al., Bone ME et al)

Certains extraits du gingembre, notamment l'acide 6-gingesulfonique, possède en outre une activité anti-ulcéreuse démontrée (Yamahara et al., Yoshikawa M. et al.).

 

Activité antioxydante :

Des recherches spécifiques ont aussi montré une activité antioxydante par une neutralisation des formes Réactives d'Oxygène, l'anion Superoxyde O2- et radical Hydroxyl OH-(Krishnahantha et al., Cao et al.). Sambaiah et al mettent en évidence une stimulation des cytochromes des microsomes des cellules hépatiques.

Vitamine E: d-alpha-tocopherol

d-alpha-tocopherol.jpg

Gingerol: 

Gingerol.jpg
 

Gingerols et vitamine E : leurs effets antioxydants sont dus à leur structure présentant une analogie évidente.